Inspiration Japchae

Finalement, je n’ai pas trouvé de nouilles de patates douces alors j’ai réalisé la recette avec des nouilles de blé japonaises. ça marche aussi avec des nouilles de riz.

J’ai fait cuire les nouilles en suivant les instruction du paquet.

J’ai émincé en lamelles deux escalopes de poulet et je les ai mises à mariner dans de la sauce spéciale japchae (à défaut sauce soja + huile de sésame + une pincée de sucre)

J’ai fait revenir un oignon que j’ai ensuite débarrassé dans un grand saladier.

J’ai fait revenir des carottes (en gros morceau car déjà cuites à la vapeur, sinon, il faut les émincer finement). Je les ai ensuite versé dans le saladier avec les oignons.

Ensuite, j’ai fait de même avec du poivron (acheté en bocal, je l’ai rincé avant de le passer à la poêle) et avec des champignons (là encore en boite, pour plus de rapidité).

Pour finir, j’ai fait cuire la viande, puis direction le saladier. Enfin des fait sauté les nouilles. Puis j’ai remis tous les ingrédients du saladier dans le wok pour les réchauffer.

Au moment de servir, j’ai versé un filet d’huile de sésame et j’ai parsemé de graines de sésame.

Publicité

Menus du 22 au 26 janvier 2018

Lundi midi : riz cantonais

lundi soir : lentilles toutes simples à la crème et à la moutarde

Mardi midi : Choucroute  (parce que je vais en préparer une dimanche et que je ferai en sorte qu’il en reste, quitte à planquer la cocotte dès que tout le monde se sera servi  !!!)

mardi soir : purée de butternut gratinée au four

mercredi midi : inspiration « japchae ». Il s’agit d’un plat coréen à base de nouille de patate douce. Si on a la chance d’avoir comme moi, une épicerie asiatique à proximité, en plus desdites nouilles, on peut également y trouver la sauce toute prête. Mais pas de panique : le concept est tellement simple qu’il peut être décliné en fonction de ce qu’on a sous le coude et ça passe très bien avec des nouilles de riz. Pour nous ce sera  à base de poulet, champignons, poivrons rouges

mercredi soir : quiche sans pâte (ou reste ?)

jeudi midi : pommes de terre surprises. La veille, je fais cuire à la vapeur mes pomme de terre en robe des champs. Le jour même, je les coupe en deux, je les creuse un peu puis je mélange la chaire avec du fromage blanc, ciboulette, dés de jambon… bref un peu tout ce qu’on aime. Un petit tour au micro onde et on mange tout cela chaud.

jeudi soir : one pot pasta courgettes/ tomates. J’ai gardé les proportions de marciatack (voir le lien) pour les pâtes et l’eau.  Avec mes pâtes, je vais mettre des courgettes grillées (après les avoir bien égouttées car je les achète en bocal. En vrai ce sont des antipasti… on frise l’hérésie !) et une ou deux tomates.

vendredi midi : cantine day !!!!

vendredi soir : salade de pomme de terres tièdes aux anchois. Parce que chez nous, on DOIT manger des anchois et que cela fait un moment que cela n’a pas été le cas.

samedi midi : pizza maison très complète

 

 

Menus du 15 au 20 janvier

Lundi midi : spaghetti bolognaises

lundi soir : soupe de butternut au curry

Mardi midi : riz aux champignons et jambon blanc

mardi soir : lasagnes végétariennes. Dans cette version, je mets entre les pâtes des épinards mélangés à la béchamel. On peut rajouter un peu de feta émiettée. Je termine le plat avec une couche de gruyère et de crème fraîche semi épaisse légère. Au four 40 mn, 180/200 °C.

Mercredi midi : faut du rapide alors, galettes de céréales (type Björg ou Céréales) et petits pois en conserve (les meilleurs au mondes pour les moins de 18 ans de la maison !).

mercredi soir : la traditionnelle quiche sans pâte qui cuit toute seule pendant que je fais le taxi, et dans laquelle on peut mettre presque n’importe quoi (tomates séchées, champignons, pomme des terre, herbes….)

Jeudi midi : sandwich pour tout le monde alors ce sera « inspiration » Pan bagnat. Pour les porteurs de bagues aux dents, j’ai opté pour des baguettes viennoises, garnies de thon, dés de tomates, salade, un demi œuf mollet.

Jeudi soir : soirée chargée, le Salut viendra des pâtes quinoa /tomate pour changer des pâtes traditionnelles.

Vendredi midi : cantine !

vendredi soir : rien à imaginer, on est invité !!!! Trop cool. OK faudra sûrement faire un gâteau alors je pense apporter une galette bisontine. On est encore en janvier, non ?

Samedi midi : crêpe party

Retour sur expériences

La semaine dernière j’ai préparé des mini tourtes au potiron : pas mauvais , mais j’ai trouvé que cela manqué de croustillant; a la réflexion, je pense qu’avec les mêmes ingrédients, j’aurai eu intérêt à faire une tatin.

J’ai aussi tenté une soupe aux lentilles tiré du blog C’est ma fournée. Chez moi c’est devenu un plat car je n’avais pas de lentilles corail et donc je savais que je n’aurai pas la texture adéquat pour la soupe. Je me suis bien régalée malgré le fait qu’après 10 mn d’efforts (enfin pas mes efforts à moi, ceux du robot, faut quand même pas charrier….) le lait de coco ne s’est jamais transformé en chantilly. Il est juste devenu mousseux. Par contre la quantité de coriandre a bloqué la gente masculine de la maison qui a eu du mal à s’extasier. Pourtant, connaissant les loustics, j’avais déjà réduit les quantité par rapport à la recette de base. A refaire donc, en adaptant plus aux goûts du foyer.

Menus du 8 au 14 janvier 2018

Lundi midi : Riz aux champignons, jambon blanc. Simple et efficace pour la reprise !

Lundi soir : mini tourtes au potiron. J’ai vu le recette dans le Mode et travaux de ce mois -ci. Il s’agit de cuire des dés de potiron à la vapeur. Parallèlement de faire fondre 2 oignons à feu doux avec du miel (à peu près 10 mn à la poêle). on mélange le potiron, les oignons, avec quelques cuillerées à soupe de crème fraîche, sel, poivre, muscade. On verse dans des mini cocottes ou des ramequins assez hauts. On ferme avec de la pâte feuilletée. On enfourne 20 mn à 200 °C. Suspens …. ce sera une première lundi soir.(verdict)

mardi midi : épinards à la béchamel et œufs mollets

mardi soir : soupe de lentille, curry et lait de coco. Je vais tenter de réaliser cette recette (voir ici) mais avec des lentilles roses et vertes. Suspens  bis !!! ouh là !que de nouveauté en ce début d’année 😉 (verdict)

mercredi midi : faisons plaisir aux petits :  manchons de poulet tout prêts et frites au four

mercredi soir : tarte à la tomate

jeudi midi : cantine !

jeudi soir : salade d’endives et gratin de pâtes

vendredi midi : cantine !

vendredi soir : polenta. Enfin ! les moins de 18 ans de la maison aime la polenta. Je prends de l’express « grains moyens ». Dans mon eau de cuisson, je met un demi bouillon cube et un peu de beurre. Ensuite je verse la polenta cuite dans des moules individuels en silicone ou un grand moule. Je laisse refroidir. Au moment de manger, je démoule, je coupe en cube la polenta et en fonction des envies et goûts de chacun soit je passe les dés à la poêle, dans du beurre, soit je réchauffe au micro-onde. Les gourmands peuvent rajouter du fromage dessus.

Menus du 27 novembre au 1er décembre

Et voilà, l’emploi du temps se densifie et je ne tiens déjà plus le rythme… Une semaine de loupée ».  Et cela risque de ne pas s’arranger car comme de bien entendu, c’est au moment où les jours sont les plus courts que les journées sont les plus chargées et que les RDV annuels tombent !! Alors vivent les pâtes et le riz, les aliments les plus rapides à préparer !

Lundi midi : hamburger maison rapide. Dans un pain à hamburger, je place une tranche de bacon, 2 tranches de tomates, du fromage en tranche (type leerdamer, les fromages à fondre pour croque monsieur, je ne trouve pas ça « top ») des tranches de malossol à la russe et zou le tour est joué !

lundi soir : soupe navets – carottes. Recette tirée de mon autre bible Les Soupes de Sophie. Il suffit de faire revenir les légumes (carottes et navets) dans du beurre, de rajouter un bouillon cube (de son choix). Couvrir d’eau les légumes, porter le tout à ébullition puis verser du lait concentré non sucré et cuire 20 mn. Mixer.

Mardi midi : quiche aux poireaux

mardi soir : pâtes aux courgettes grillées. J’ai découvert récemment les « antipasti » au rayon « Italie » de mon supermarché et depuis je les utilise comme légume d’appoint dans certaines recettes. Ici, en l’occurrence, il suffit de rajouter un bocal de courgettes grillées, après les avoir égouttées, dans les pâtes puis de refaire chauffer le tout doucement et voilà le travail!

Mercredi midi : « inspiration locro ». Si vous connaissez cette recette d’Amérique du Sud sur le bout des doigts, passez votre chemin, vous risquez d’être déçu tellement je l’ai adaptée à ma façon. Alors pourquoi est-ce que je persiste à l’appeler ainsi ? hein ? je vous l’ demande bien ? parce que quand un moins de 18 ans me demande « qu’est-ce qu’on mange à midi ?  » Si j’ai le malheur de répondre « une espèce de ragoût à base de potiron et de haricots blancs »,  la réponse fuse immédiatement : « finalement je n’ai pas faim ». ALORS QUE si je réponds : « du locro, tu te rappelles ? j’en ai déjà fait, tu avais adoré.  » Là j’ai déjà gagné la première manche : il s’assoit et goûte (et même parfois, il aime. Diiiingue !!!)

Mercredi soir : c’est presque sûr, il restera de la soupe.

jeudi soir : lentilles aux carottes et à la moutarde à la verveine. Avec une touche de crème, c’est divin.

vendredi soir : Les moins de 18 ans ont découvert les « gnocchi à poêler » . C’est rapide, c’est sûr. 5 mn top chrono. C’est appréciable vu comme les vendredis soirs sont souvent « speed ».  Mais oserai-je dire que  la variété « fourrés au fromage » qu’ils affectionnent laisse un arrière goût dans la bouche très bof bof bof. Ce vendredi, je vais tenter de les convertir aux natures. Et après, on fera « bilan et perspectives » pour savoir si on gardera le principe « c’est vendredi, c’est gnocchi ».

 

Menus du 13 au 18 novembre

Lundi midi : attention concept osé : Le cassoulet savoyard. J’ai mis de diots dans les haricots blancs !

lundi soir : tarte au chou kale (pareil qu’une tarte aux épinards)

mardi midi : gratin de chou fleur

mardi soir : velouté de carottes et navets

mercredi midi : chez nous, ce sera sandwichs pour cause de journée chargée !!!

mercredi soir : pommes de terre surprises

jeudi midi : tout le monde à la cantine !

jeudi soir : repas « joker » : petits pois/carottes

vendredi midi : 2ème concept osé de la semaine : cake au chips. Je bats 4 œufs, j’y incorpore quelques oignons que j’ai fait « suer » à la poêle auparavant et l’équivalent d’un petit paquets de chips. Je verse le tout dans une moule à cake et je fais cuire à 180° 20 à 30 min (il faut faire le test de la lame de couteau qui ressort sèche). Je sers avec une salade. Le truc c’est que servi ainsi, Loupiot n° 2 mange l’omelette !!!!

vendredi soir : restes party

samedi midi : blanquette de crevettes.

Potage de potiron au massalé ou garam massala ou massala

C’est une recette librement inspirée de Par ici la bonne soupe !

800g de potiron ou courge ou potimarron

2 oignons

20 cl de crème légère

125 ml de lait

huile d’olive

2 c à café de massalé (mélange d’épice d’origine indienne qui est également utilisé dans la cuisine réunionnaise et mauricienne).

et si vous aimez : des croûtons frottés à l’ail.

La recette :

  • Éplucher (sauf si c’est un potimarron que vous utiliser) et couper morceaux grossiers le potiron.
  • Émincer les oignons, les faire revenir 5 min à l’huile d’olive puis ajouter le massalé et les morceaux de potiron. Les faire colorer.
  • Verser le lait et compléter avec de l’eau pour juste recouvrir les légumes. Cuire à couvert 20 min à feu moyen. Pendant ce temps préparer les croûtons.
  • Ajouter la crème, mixer la soupe et rajouter du sel si nécessaire.
  • Servir chaud avec les croûtons.

 

Menus du 5 au 12 novembre

Lundi midi : aloo gobi (plat indien à base de chou fleur) pour accompagner des filets de dinde à la poêle. recette ici

lundi soir : gratin de poireaux et pommes de terre

mardi midi : riz aux champignons

mardi soir : soupe de potiron version 3 (recette à venir)

mercredi midi : tarte à la tomate (sur la pâte, on étale une couche de tapenade puis on recouvre de tranches de tomates, un filet d’huile d’olive, un brin de thym, du gruyère pour les plus gourmands et au four).

mercredi soir : la rituelle quiche sans pâte au thon

jeudi midi : tout le monde à la cantine ! Yes !!!!

jeudi soir : gratin dauphinois

vendredi midi : gratin de pâtes

vendredi soir : inspiration salade de lentilles et quinoa. La recette est là mais pour cause de poisson « non grata » à la maison, chez nous les lardons remplaceront le haddock.

samedi  et dimanche : vivent les restes, le fromage et les tartines en tout genre !!!