Menus du 26 au 30 mars

Une semaine bien chargée qui s’annonce. Le concept « vite fait, bien fait » est plus que jamais à l’ordre du jour.

Lundi midi : choucroute (restes du week end )

Lundi soir : Inspiration pajeon. Ou comment renouveler les recettes de crêpes à la maison. Ma version est TRÈS éloignée de l’originale asiatique mais plaît à 100 % des habitants de cette maison. C’est dire son succès  😀

Il faut : 2 œufs, 200 g de farine, 1 sachet de levure, 15 cl de bouillon de légume, 2 blancs de poireaux, 1 oignon, une poignée de moules ou de crevettes, sel, poivre, graines de sésame. 

Émincer l’oignon et le poireaux et les faire cuire (pour moi à la vapeur mais cela peut être aussi à la poêle). Préparer la pâte en mélangeant la farine et la levure avec le bouillon puis les œufs. Saler et poivrer légèrement. Mélanger à la pâte les poireaux, l’oignon et les moules. Faire cuire en crêpes épaisses et déguster chaud.

Mardi soir : scones au potiron et salade. Attention, il ne faut pas procéder comme dit dans la recette. Moi je mélange la farine et l’œuf et la purée de potiron petit à petit. En général cela suffit pour avoir la bonne consistance. Le lait n’intervient que si la pâte reste trop sèche et ne s’amalgame pas. Souvent il me reste de la purée de potiron. C’est pour cela que j’ai prévu un autre plat en contenant la même semaine.

mercredi midi : pizza maison

mercredi soir : cake au potiron   

jeudi soir : riz aux champignons

vendredi soir : pâtes à la sauce tomate toute prête !

Publicité

Menus du 19 au 23 mars

Effectifs réduits cette semaine donc pas d’obligation de trouver des idées pour les repas de midi faute de client. Presque des vacances quoi !!!

Lundi  soir : Cake aux carottes et salade verte

Mardi soir : riz au safran au four

Mercredi midi : Inspiration Charquican !!! C’est une recette chilienne qui permet de cuisiner de façon originale le potiron.

 pour 6 personnes :

7 pommes de terre, 400 g de potiron, 4 carottes, 2 oignons, 1 poivron rouge en bocal , 500 g de bœuf à rumsteck, 1 c à c de paprika, 1 boite de maïs,  250 d’épinards surgelés, origan, thym, huile.

Éplucher et couper les pommes de terre et le potiron en cubes. Éplucher et tailler les carottes en rondelles. Placer les pommes de terre, le potiron, les épinards et les carottes dans une cocotte. Remplir d’eau à mi-hauteur des légumes. Cuire pendant 15 minutes, jusqu’à cuisson des légumes.

Éplucher et émincer les oignons. Émincer les poivrons.  Couper la viande en petits dés. Dans une sauteuse, chauffer un filet d’huile et revenir l’oignon sans coloration. Ajouter le poivron, la viande et le paprika. Mélanger et cuire 15 minutes. Assaisonner avec le sel et incorporer une branche de thym et une branche d’origan.

Enfin, verser la préparation de viande dans la cocotte, ajouter le maïs et prolonger la cuisson de 10 minutes.

Mercredi soir : one pot pasta poivrons/tomates

Jeudi soir : repas en ville

Vendredi soir : polenta gratinée aux anchois. L’avantage de cette recette, c’est que la cuisson de la polenta peut être réalisée à l’avance.

La recette pour 4-6 personnes

120 g de fromage râpé, 120g d’anchois, 110g de polenta, du lait sel et poivre.

Couper les anchois en petits morceaux

Réaliser la polenta au lait en respectant les proportions du paquet. Quand elle est prête, y verser les anchois et les 2/3 du fromage. Mélanger, verser dans un moule à gratin et laisser refroidir. La polenta doit se figer.

Ensuite, 15/20 minutes  avant de passer à table, on parsème la polenta du reste du fromage et on enfourne à four chaud (200 degrés) pour 1/4 d’heure. On déguste avec une salade de tomates et olives noires.

 

 

Inspiration Locro

A la base le locro est une recette chilienne très complète qui peut très bien se passer de viande. D’ailleurs, perso, j’en met beaucoup moins que dans la version originale. C’est une autre façon d’utiliser la courge.

Pour 6 personnes :

300g de haricots blancs cuits, 1 grosse boite de maïs , 500 g de potiron, courge… bref du truc orange que vous avez eu dans votre panier de la semaine, 200g de pommes de terre, des tranches de poitrine de porc, 1 chorizo, et des saucisses à cuire (type diots), 500 ml de bouillon de légumes

De la sauce tomate toute prête ou maison (facultatif)

Dans une cocotte, faire revenir le chorizo coupé en morceaux et le lard. Peler et tailler en cubes les pommes de terre et le potiron, ajouter-les dans la cocotte. Verser le bouillon, placer les saucisses et faire cuire à couvert une vingtaine de minutes.

Ajouter le haricots et le maïs, poursuivre la cuisson à découvert une dizaine de minutes. En parallèle faire chauffer la sauce.

Servir chaud , arrosé de sauce. (moi je préfère sans)

A la place des diots, j’ai déjà mis du bœuf à braiser. C’est également très bon. Et c’est le genre de plat qui se bonifie quand on le réchauffe.

Il m’est même arrivé d’oublier les haricots blancs et le maïs : « ça l’a fait » quand même;

Menus du 12 au 16 mars

Bouh… à l’AMAP, cette semaine, on a encore eu du chou, du poireau et des carottes. Je peine carrément à me renouveler.

Lundi midi : tourte aux poireaux et au jambon. Chaque fois que je fais une tourte, je pense à Chicken run.   😀

Lundi soir : purée de pomme de terre et purée de carotte. A mélanger ou non, selon les goûts (et dégoûts de chacun).

Mardi midi : exceptionnellement, cantine;

Mardi soir : chou blanc poêlé, avec quelques petits lardons.

Mercredi midi : brandade de morue (il y avait encore des promos…)

Mercredi soir : la quiche sans pâte : le retour !!!!

Jeudi midi : cantine

Jeudi soir : Inédit, le gratin dauphinois maritime ! La semaine dernière, j’ai préparé des pommes de terre à la suédoise avec une sauce à base d’anchois (recette CMF).  Pourquoi compliquer l’affaire ? pour moi la préparation du repas du soir, doit être rondement mené. Donc : Étape 1 :  émincer finement les pomme des terre avec son robot préféré, de manière à remplir son plat à gratin (pas jusqu’au bord, sinon, il n’y aura pas la place pour la sauce). Étape 2 : Faire fondre un bouillon cube dans 500ml d’eau, ajouter 20 cl de crème liquide quelques filets d’anchois (en fonction des goûts). Mixer le tout. Verser sur les pommes de terre. Etape 3 : enfourner à 180° C, 40 mn ( vérifier la cuisson des pommes de terre, selon la variété et le four, cela peut être plus ou moins long).

vendredi midi : encore cantine

vendredi soir : raclette

 

Inspiration Tajine pois chiche et légumes

La recette est inspirée du Grand livre Marabout de la cuisine facile et des légumes. Elle est pour 4 à 6 personnes (en fonction de l’accompagnement). Il faut compter 45 mn de préparation.

Il faut :

1 c à s : de coriandre en poudre, de cumin, de graines de carvi

2 c à c de paprika et de gingembre en poudre

1 oignon

800 g de tomates concassées en conserve

600 g de potiron coupé en cube,

200 g de haricots verts surgelés,

400 g de pois chiches déjà cuits

La recette

Faire revenir les épices avec l’oignon quelques minutes, à feu doux.

Ajouter les tomates, les dés de potiron, les haricots verts. Rajouter 500 ml d’eau, porter à ébullition puis laisser frémir à découvert 20 mn.

Ajouter les pois chiches. Prolonger la cuisson 10 mn.

A servir avec de la graine de couscous ou du boulghour ou du riz.

Inspiration Curry indonésien

Ingrédients :

1 oignons émincé

600g de courge de butternut en cubes

350 g d’épinards lavés et hachés

2 c à s d’huile

25 cl de bouillon de légumes

40 cl de crème de coco lait de coco

1 pincée de sucre

1 pincée de sel

pour la pâte de curry

3 noix de macadamia

1 c à s de cacahuètes

2 échalotes

2 gousses d’ail

2 à 3 c à c de pâte de piment indonésien de piment doux

1 pincée de curcuma

1 c à c de gingembre

  • Préparer la pâte de curry en mixant tous les ingrédients

  • Faire revenir dans un wok l’oignon dans l’huile, ajouter la pâte de curry et laisser cuire 5 min.

  • Incorporer les dés de courge, la moitié du bouillon de légume. Couvrir et laisser mijoter 10 min. La courge doit être presque cuite.

  • Rajouter le reste de bouillon, les épinards et la crème le lait de coco. Saler et sucrer. Porter à ébullition en remuant.

  • Baisser le feu, laisser cuire à découvert 5 min ou jusqu’à ce que les épinards soient cuits et que la sauce ait légèrement épaissi.

Excellent avec du riz. Ou pour un plat unique et complet, on peut rajouter des pois chiches ou des pommes de terre.

Menus du 26 février au 2 mars

Mauvaise pioche : la semaine dernière j’ai préparé un curry indonésien à base de butternut et d’épinards. Hier au soir, à l’AMAP, j’ai eu … de la buttenut et des épinards. Obligée de me renouveler ;-(

Avanti pour de bonnes idées ….

Pour le début de la semaine, je suis assez sereine : des pâtes, des recettes éprouvées ; je ne devrais pas trop avoir de soupe à la grimace. A partir de jeudi soir, ça risque de se gâter …. l’inspiration végétarienne ne fait pas que des adeptes chez moi….

Lundi midi : Cocotte de magret de canard à l’orange  et aux navets. Je l’ai cuisiné la semaine dernière, pour nous ce sera du « dégelé/réchauffé ». L’avantage c’est que cela a été testé et approuvé. J’ai fait cuire les magrets côté peau entre 5 et 10 mn à feu doux. Le but étant de libérer du gras. Ce gras je l’ai jeté. J’ai remis les magrets (2 pièces) dans la cocotte, avec les quartiers d’une orange (mais on peut en mettre 2) et 5 petits navet coupés en dés. J’ai mouillé à hauteur avec un bouillon de légume et j’ai fait mijoter pendant une vingtaine de minutes. J’ai  vérifié la cuisson du magret en en tranchant un bout. C’était à notre goût.

Lundi soir : gnocchis aux épinards et champignons. Il s’agit de faire revenir des champignons avec oignons (et ail pour ceux qui aiment), d’ajouter de la crème liquide puis des épinards. Quand ces derniers sont cuits et que  la sauce a la constance souhaitée, on mélange aux gnocchis (cuits en parallèle de la sauce) et on ajoute du parmesan.

mardi midi : gratin de pâtes au thon

mardi soir : muffin à la butternut et à la fèta accompagnée d’une salade verte et maïs.

mercredi midi : galettes de céréales et petits pois

mercredi soir : risotto au safran et aux anchois. J’ai trouvé la recette là. Perso ce sera sans poivron vert. Je mets tous les ingrédients dans mon robot cuiseur et basta, il se débrouille. Avec cette recette, l’objectif « du thon et des anchois une fois par semaine » est atteint. Ce n’est pas si souvent le cas. Champomy !!!!

Jeudi midi : lasagnes de poireaux au poulet. L’idée c’est de mélanger les 2/3 de la béchamel avec les poireaux cuits, de couper les blancs de poulet en petits cube  et de monter ses lasagnes en alternant pâtes/ cubes de poulet/ béchamel poireaux et de finir par une couche de béchamel nature recouverte de fromage râpé. Cuisson : 30/40 mn à 180°C.

Jeudi soir : Tajine de pois chiches aux légumes

vendredi midi : cantine

vendredi soir : cocotte de haricots blancs, champignons et carottes.

 

 

Menus du 12 au 16 février 2018

Milles excuses : j’ai été perturbée dans mes planifications la semaine dernière et je n’ai rien posté. La faute à un rôti en promo… trop long à expliquer.

Sinon, les vacances sont de retour. A nouveau obligation de trouver des idées de repas pour tous les jours de la semaine, tous les repas. Pfff … Allez on peut le faire ! Comme toujours, j’ai opté pour des plats des plats qui ne nécessitent pas de passer plus d’une heure en cuisine et qui sont accompagnés d’une entrée de salade verte, endives, tomates, ou carottes râpées selon les jours et le contenu du frigo.

Lundi midi : one pot pasta tomates anchois. Je reprends les proportions de mon précédent « one pot » (voir ici)  pour l’eau et les pâtes et je rajoute des tomates, du concentré de tomates et des anchois.

Lundi soir : tourte aux pommes de terre.

Mardi midi : Rôti de noix et champignons. Attention : travail sans filet. J’ai vu cette recette dans un livre emprunté à la bibliothèque. La recette m’a fait de l’œil mais j’ai aussitôt su, que je n’allais pas la suivre telle quelle.

Mardi soir : Encore de l’inédit ! Dans la série « mais comment cuisiner les courges, potirons… »  voilà les scones à la butternut et soupe de carottes. Oui, c’est presque un repas « halloween ».

Mercredi midi : salade pamplemousses /crevettes/ tendres perles (Tipiak mais d’autre marques en font également)

Mercredi soir : pain d’aubergines, sauce tomate et semoule. On revient à du « plus classique ».

Jeudi midi : repas sur le pouce en ville post RDV.

Jeudi soir : j’avais prévu un risotto au safran et bim ! Valérie de C’est ma fournée publie une recette de riz safrané cuit au four. Forcément, je ne peux que  l’essayer !

Vendredi midi : Attention « challenge ». Je me suis retrouvée détentrice d’une petite quantité de paprika fumé. J’ai décidé de l’utiliser sans plus attendre et me lancer dans des feuilletés au thon et paprika fumé.La recette originale utilise du thon fumé et du paprika normal. Pourquoi ne pas inverser 😉 ?

Vendredi soir : frites de polenta. Il suffit de préparer sa polenta un peu à l’avance, de la verser dans un récipient rectangulaire puis une fois refroidie, de la débiter ne bâtonnets que l’on passe à la poêle.

La semaine dernière j’avais préparé un goulash succulent. Ma viande était restée super tendre. Pour la première fois de ma vie !! J’avais presque renoncé à ce genre de plat et puis on m’a expliqué qu’il ne fallait jamais cuire ce type de viande à feu vif. Du coup, quand j’ai enrobé ma viande de paprika, je l’ai mise à feu doux. J’ai eu droit à THE compliment :  » d’habitude j’aime pas ce genre de viande, mais là c’est très bon! » Maintenant que il est marqué sur ce blog, je vais pouvoir le relire à l’envi 😀 … Dernières remarques : j’ai cuisiné mon goulash au bouillon de boeuf et non au vin rouge, j’ai coupé ma viande en petits morceau. Il n’a eu besoin de mijoter qu’1h30 environ. Par ailleurs,   entre les restes de ce plat et le rôti, on a passé la semaine à manger de la viande. Même si je me suis régalée, j’ai eu ma dose voilà pourquoi cette semaine, je me suis recentrée sur les produits de la mer et des plats sans viande.

Inspiration Japchae

Finalement, je n’ai pas trouvé de nouilles de patates douces alors j’ai réalisé la recette avec des nouilles de blé japonaises. ça marche aussi avec des nouilles de riz.

J’ai fait cuire les nouilles en suivant les instruction du paquet.

J’ai émincé en lamelles deux escalopes de poulet et je les ai mises à mariner dans de la sauce spéciale japchae (à défaut sauce soja + huile de sésame + une pincée de sucre)

J’ai fait revenir un oignon que j’ai ensuite débarrassé dans un grand saladier.

J’ai fait revenir des carottes (en gros morceau car déjà cuites à la vapeur, sinon, il faut les émincer finement). Je les ai ensuite versé dans le saladier avec les oignons.

Ensuite, j’ai fait de même avec du poivron (acheté en bocal, je l’ai rincé avant de le passer à la poêle) et avec des champignons (là encore en boite, pour plus de rapidité).

Pour finir, j’ai fait cuire la viande, puis direction le saladier. Enfin des fait sauté les nouilles. Puis j’ai remis tous les ingrédients du saladier dans le wok pour les réchauffer.

Au moment de servir, j’ai versé un filet d’huile de sésame et j’ai parsemé de graines de sésame.

Menus du 22 au 26 janvier 2018

Lundi midi : riz cantonais

lundi soir : lentilles toutes simples à la crème et à la moutarde

Mardi midi : Choucroute  (parce que je vais en préparer une dimanche et que je ferai en sorte qu’il en reste, quitte à planquer la cocotte dès que tout le monde se sera servi  !!!)

mardi soir : purée de butternut gratinée au four

mercredi midi : inspiration « japchae ». Il s’agit d’un plat coréen à base de nouille de patate douce. Si on a la chance d’avoir comme moi, une épicerie asiatique à proximité, en plus desdites nouilles, on peut également y trouver la sauce toute prête. Mais pas de panique : le concept est tellement simple qu’il peut être décliné en fonction de ce qu’on a sous le coude et ça passe très bien avec des nouilles de riz. Pour nous ce sera  à base de poulet, champignons, poivrons rouges

mercredi soir : quiche sans pâte (ou reste ?)

jeudi midi : pommes de terre surprises. La veille, je fais cuire à la vapeur mes pomme de terre en robe des champs. Le jour même, je les coupe en deux, je les creuse un peu puis je mélange la chaire avec du fromage blanc, ciboulette, dés de jambon… bref un peu tout ce qu’on aime. Un petit tour au micro onde et on mange tout cela chaud.

jeudi soir : one pot pasta courgettes/ tomates. J’ai gardé les proportions de marciatack (voir le lien) pour les pâtes et l’eau.  Avec mes pâtes, je vais mettre des courgettes grillées (après les avoir bien égouttées car je les achète en bocal. En vrai ce sont des antipasti… on frise l’hérésie !) et une ou deux tomates.

vendredi midi : cantine day !!!!

vendredi soir : salade de pomme de terres tièdes aux anchois. Parce que chez nous, on DOIT manger des anchois et que cela fait un moment que cela n’a pas été le cas.

samedi midi : pizza maison très complète