Milles excuses : j’ai été perturbée dans mes planifications la semaine dernière et je n’ai rien posté. La faute à un rôti en promo… trop long à expliquer.

Sinon, les vacances sont de retour. A nouveau obligation de trouver des idées de repas pour tous les jours de la semaine, tous les repas. Pfff … Allez on peut le faire ! Comme toujours, j’ai opté pour des plats des plats qui ne nécessitent pas de passer plus d’une heure en cuisine et qui sont accompagnés d’une entrée de salade verte, endives, tomates, ou carottes râpées selon les jours et le contenu du frigo.

Lundi midi : one pot pasta tomates anchois. Je reprends les proportions de mon précédent « one pot » (voir ici)  pour l’eau et les pâtes et je rajoute des tomates, du concentré de tomates et des anchois.

Lundi soir : tourte aux pommes de terre.

Mardi midi : Rôti de noix et champignons. Attention : travail sans filet. J’ai vu cette recette dans un livre emprunté à la bibliothèque. La recette m’a fait de l’œil mais j’ai aussitôt su, que je n’allais pas la suivre telle quelle.

Mardi soir : Encore de l’inédit ! Dans la série « mais comment cuisiner les courges, potirons… »  voilà les scones à la butternut et soupe de carottes. Oui, c’est presque un repas « halloween ».

Mercredi midi : salade pamplemousses /crevettes/ tendres perles (Tipiak mais d’autre marques en font également)

Mercredi soir : pain d’aubergines, sauce tomate et semoule. On revient à du « plus classique ».

Jeudi midi : repas sur le pouce en ville post RDV.

Jeudi soir : j’avais prévu un risotto au safran et bim ! Valérie de C’est ma fournée publie une recette de riz safrané cuit au four. Forcément, je ne peux que  l’essayer !

Vendredi midi : Attention « challenge ». Je me suis retrouvée détentrice d’une petite quantité de paprika fumé. J’ai décidé de l’utiliser sans plus attendre et me lancer dans des feuilletés au thon et paprika fumé.La recette originale utilise du thon fumé et du paprika normal. Pourquoi ne pas inverser 😉 ?

Vendredi soir : frites de polenta. Il suffit de préparer sa polenta un peu à l’avance, de la verser dans un récipient rectangulaire puis une fois refroidie, de la débiter ne bâtonnets que l’on passe à la poêle.

La semaine dernière j’avais préparé un goulash succulent. Ma viande était restée super tendre. Pour la première fois de ma vie !! J’avais presque renoncé à ce genre de plat et puis on m’a expliqué qu’il ne fallait jamais cuire ce type de viande à feu vif. Du coup, quand j’ai enrobé ma viande de paprika, je l’ai mise à feu doux. J’ai eu droit à THE compliment :  » d’habitude j’aime pas ce genre de viande, mais là c’est très bon! » Maintenant que il est marqué sur ce blog, je vais pouvoir le relire à l’envi 😀 … Dernières remarques : j’ai cuisiné mon goulash au bouillon de boeuf et non au vin rouge, j’ai coupé ma viande en petits morceau. Il n’a eu besoin de mijoter qu’1h30 environ. Par ailleurs,   entre les restes de ce plat et le rôti, on a passé la semaine à manger de la viande. Même si je me suis régalée, j’ai eu ma dose voilà pourquoi cette semaine, je me suis recentrée sur les produits de la mer et des plats sans viande.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s